Actualités

Décès de Sylvain WICKHAM

14/09/2023

C’est avec une grande tristesse que la FNEGE a appris le décès de Sylvain WICKHAM, Professeur en Sciences de Gestion

Sylvain WICKHAM est décédé le 14 septembre 2023 à l’âge de 97 ans.

Toutes nos condoléances à sa famille, ses amis et collègues.

 

Initié à l’économie par François Perroux, économiste de renom et fondateur de l’ISMEA, Sylvain WICKHAM prépare, sous sa direction, sa thèse de doctorat de sciences économiques sur « croissance des entreprises », qu’il soutient en 1952. Étudiant boursier à la Faculté d’Economie de Harvard, il revient des USA en 1951 et travaille deux ans au Secrétariat Général de la Banque de l’Indochine à Paris. Il quitte la banque pour préparer en 1954 le concours d’Agrégation, auquel il est reçu major en décembre 1954.

Après un début de carrière à l’Université de Lyon, il est détaché au Groupe de recherche opérationnelle de la SNCF créé par Louis Armand. Ce passage donnera lieu à une série de publications sur l’économie des transports et en particulier l’intégration ferroviaire européenne. À partir de 1963, il revient à l’Université de Lyon où il fonde l’Institut des Transports qui deviendra avec ses successeurs un centre de renommée européenne.

Après mai 1968, il rejoint le projet d’Université expérimentale de Dauphine donc il devient le premier Doyen élu au printemps 1969. Après le décanat, il se consacre à la création d’une filière commerciale avec un parcours doctoral – qui existe toujours en 2022 – dont seront issus plus de 60 thésards en 30 ans. Le centre de recherche « Dauphine Marketing Transport Prospective (DMTP) », véritable think-tank de cette filière traduit dans son sigle les centres d’intérêts et les disciplines de gestion qui formeront des générations de cadres d’entreprises et nombre de jeunes universitaires qui diffuseront les sciences de gestion dans les IAE et les Business Schools françaises.

Vice-président du centre d’observation européenne de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris en 1972, il montre son intérêt pour l’intégration européenne et les obstacles récurrents auxquels elle se heurte. Intrigué par le dynamisme et la structure du commerce international, il conduit des travaux durant les années 1970 et 1980 sur le commerce Est-Ouest et les coopérations industrielles inter-firmes inédites qui se développent en son sein.

Imprégné de l’attitude de prospective à la française, inspiré de Gaston Berger, Bertrand de Jouvenel et Pierre Massé, il consacrera de nombreux articles à la prospective appliquée en particulier aux secteurs industriels.

Après des enseignements à la New York University en 1988-89, il prend sa retraite de l’université Paris-Dauphine en tant que Professeur émérite. Il rejoint alors l’ISMEA où il travaille sur la prospective mondiale et la compétition internationale. Jusqu’au début des années 2000, il appuiera les initiatives de ses disciples à Paris et en province pour promouvoir des échanges entre le monde académique et les professions de l’Industrie et des services sur les thèmes de la prospective appliquée (groupe Vision Paris Caen, séminaire doctoral, Centre Normand de la Moyenne entreprise).

 

Partager 

Membre du réseau FNEGE

18 juillet 2024

[Webinaire] « Regards croisés sur les IA Génératives dans l’Enseignement Supérieur en Gestion : panorama des pratiques et perspectives »

Actualités Réseau
18 juillet 2024

Management en Séries – Saison 3

18 juillet 2024

10ème colloque de l’ARIMHE

Abonnez-vous à notre newsletter !

(*) Champs obligatoires